Quel est le tout dernier livre pour entrepreneur à lire ?

Le bouquin incontournable, le livre pour entrepreneur à lire, c’est quoi, Frédérique ?  Aujourd’hui, je partage ma dernière découverte avec vous. Envie de piquer votre curiosité, de vous donner l’envie de continuer à apprendre, d’échanger aussi.

C’est parti, premier livre : La 25eme heure de Guillaume Declair, Bao Dinh et Jérôme Dumont.

Le pitch du livre à lire quand on est entrepreneur

169 pages, petit format, concis, facile à lire, bourré d’exemples, de trucs concrets.

Ce bouquin est auto- édité par trois fondateurs de start up.

Le temps, une ressource rare.  La productivité, pas un objectif, un moyen.

Ce trio a une obsession : booster sa productivité, passer le moins de temps possible sur ce qui les ennuie et allouer du temps et de l’énergie à ce qui est important.

Alors, un jour, ils décident d’envoyer un mail à leur contact, une question « Quel est le truc qui te fera gagner le plus de temps au quotidien ? »

La suite ? 200 réponses (trop peu de réponses de femmes) et le temps d’un week end en Normandie pour écrire un premier jet, (le travail s’étale toujours de façon à occuper le temps disponible pour sa réalisation, loi de Parkinson).

Ce livre est à offrir aux entrepreneurs

La vie est courte, on travaille de plus en plus malgré les outils numériques, alors, on va apprendre à être paresseux !

LA méthode

  1. Arrêter le pilote automatique
  2. Prendre le temps de faire un effort à court terme pour obtenir un retour sur le long terme.
  3. Être dans une logique d’amélioration permanente.

Oui, on ne naît pas productif, on investit du temps, on développe des compétences. Des progrès insignifiants qui donnent des grands résultats sur le long terme

La productivité : une équation simple : temps passe X intensité de concentration X rapidité d’exécution. Et donc, trois chapitres. S’organiser, se concentrer, accélérer.

Pourquoi lire ce livre quand on est entrepreneur ?

D’abord, l’organisation

Apprendre à dire non, les to do list, découper les projets en sous tâches, rien de neuf pour moi.

Et puis on jongle avec les chiffres.

Deux minutes. Si une tâche vous prend moins de deux minutes, je la fais. Merci David Allen.

Trois tâches. J’identifie les trois tâches les plus importantes et je bloque un créneau dans mon agenda. Je l’applique et on a l’impression d’avancer sans culpabiliser.

La première seconde. Non il ne faut pas être motivée pour agir, il faut agir pour être motivée. Adieu la procrastination.

Ensuite, la concentration

Un rappel, la loi de Carlson. Une tâche effectuée en continu demande moins de temps qu’une tâche réalisée en plusieurs fois.

Comment faire ? Je chasse les pensées parasites, je me protège des tentations, je chasse les notifications. Je suis dans ma bulle, je fonctionne en mode de communication asynchrone.

Ma décision est prise, je cours m’acheter des écouteurs, je pense clean desk et zero inbox et je me suis désinscrite des newsletters inutiles.

Et, l’accélération ?

Oui, j’ai bien lu accélérer ma vitesse d’exécution.

La méthode FAST : Fundamentals, Automation, Speed, Twenty Eight Rule.

Retour aux fondamentaux : me reposer, faire du sport, bien manger, connaître son horloge biologique. Et investir dans du bon matos (mac, et google is king, et pour les autres, tant pis ! )

Automatiser : comment faire faire par les autres ou automatiser tâches que je fais plus d’une fois.
Dont Acte.

Aller plus vite, partie très technique…
Ah, oui, comment passer d’une frappe à deux doigts à la vitesse des dactylos ?
S’enchainent des conseils pour lire plus vite, des tableaux de raccourcis clavier pour éviter deux à trois clics de souris. J’ai l’impression de lire un livre pour développeur. .

Enfin, je suis à la maison, je reconnais la loi de Pareto, les 20 % des causes produisent 80 % des conséquences. Donc, je me concentre mes efforts sur les 20 %.

Les choses évidentes, simples méritent toujours d’être redites.
Adieu 80 % des tâches à faible impact.
Oui, je me concentre sur les 20 % les plus importantes.
Et les décisions sont simples à prendre. Merci.

L’avenir appartient à ceux qui travaillent moins

J’aime le côté tout s’apprend et on a jamais fini d’apprendre, de progresser. Tout est possible !

Il faut juste décider d’investir un peu de temps tout le temps pour voir finalement de grandes choses se réaliser. Une somme de petits pas…

Un métier passion sans se sacrifier, j’adhère. Je parcours le récap de la liste des outils en page 153.  J’applique la méthode, je fais une to do list avec les choses à faire, et maintenant, je commence par quoi ?

Pourquoi ne pas parler de la difficulté de changer d’habitudes, comment faire pour adopter un nouveau comportement ? On parle beaucoup d’outils, et le savoir être ?

C’est très start up, avec son temps particulier, ses nombreux recrutements. Et la vie des entrepreneurs, des freelances qui sont seuls, ceux et celles qui travaillent chez eux.

Je rêve aussi d’un chapitre vie pro, vie perso, comment gérer les deux, quels outils, pour ne pas laisser ce sujet exclusivement aux  femmes entrepreneurs.

C’est la fin de « La première » du dernier livre à lire quand on est entrepreneur. Envie d’appliquer certains conseils, de lire la 25eme heure ?

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Profil-frédérique Genicot

A propos de l'auteure

Economiste de formation, ex-cadre dirigeante avant de devenir entrepreneure, j’accompagne depuis 2006 des dirigeants de PME et des indépendants dans l’acquisition de nouveaux clients. 


En 2019, je signe mon premier livre “Adieu salariat Bonjour la liberté” aux éditions Eyrolles.

Merci,

Vos informations ont bien été enregistrées.

Un mail récapitulatif vient de vous être automatiquement adressé.

Je reprendrai rapidement contact avec vous pour convenir d'un rendez-vous.

Afin de préparer votre 1ère séance de coaching, merci de répondre à ces quelques questions indispensables.