Networking, les 3 fausses bonnes excuses des entrepreneurs

Faire du networking quand on est entrepreneur, on pense recommandations et nouveaux clients. Le réseau, c’est aussi trouver des partenaires, des prestataires, et parfois, être écouté, simplement. On y pense, et puis, on oublie, les fausses bonnes excuses sont tenaces. Alors, comment faire un premier pas et penser et vivre réseau ?

Je n’ai pas de réseau. Alors, le networking pour les entrepreneurs, ce n’est pas pour moi.  

Ah ! Un grand classique.

On pense qu’il faut connaitre du monde, beaucoup de monde.

Alors, on se dit que ce n’est pas pour nous.

Il y a bien la famille, les amis.  

C’est plus compliqué. Quand l’affect rentre en jeu, les contacts ne suivent pas toujours.

Alors, focus sur les liens faibles, et vous serez surpris des résultats… pourvu que vos demandes soient claires (j’en reparle plus loin dans cet article)

Comment faire pour passer à l’action ?

Non, pas d’extraction de vos contacts linkedIn.

Vous ne les connaissez pas tous, et parfois, tous vos contacts ne s’y retrouvent pas.

On repart du début.

Un crayon, un papier ou un fichier excell.

Prenez le temps de faire la cartographie de votre réseau, de lister les contacts rencontrés pendant votre vie professionnelle.

Etudes, jobs, anciens clients, fournisseurs, réseaux, tout y passe pourvu qu’il y ait eu un lien.

Ceux que vous avez perdu de vue, ceux que vous voyez tous les ans, pas de sélection.

On oublie les toxiques, ceux qui roulent pour eux.

Le nombre ? Il y a une règle, c’est la qualité qui prime, pas la quantité.

Je connais du monde, rien ne se passe. Networking et entrepreneur, je n’y crois pas.

Voici la posture de l’expert qui attend que le téléphone sonne.

Parfois, cela dure longtemps, trop longtemps.

Votre réseau connait il votre offre, vos clients ?

Vous avez fait un roadshow quand vous vous êtes lancé. Un mailing, un coup de fil,  quelques déjeuners.

Et maintenant ? Loin des yeux, loin du cœur.

Les gens oublient. Quand ils sont face à votre client idéal et ses problèmes, ils ne font plus le lien.  

Pourquoi ?

Ils n’y pensent pas. Vous n’êtes plus top of mind.

Alors, comment faire ?

Entretenir le lien !

Non, pas les inonder de publicité, de promotion.

C’est prendre des nouvelles et en donner. Oui, cela va dans les deux sens.

Que dire ?

Etre factuel, simple.

Vous cherchez une mission ?

Parlez de votre dernier client, de ce que vous lui avez apportez, de ce qui a changé dans sa vie. Oubliez la liste de vos actions.

Vous cherchez des partenaires, à construire un réseau de prescripteurs ?

C’est votre actualité du moment, la réponse à la question « Comment vas-tu ? »

Networking et entrepreneur, c’est super ! Un bon moment, on parle, on échange et puis, plus rien.   

Le cadre est sympa, la conversation intéressante.

On parle de tout, on est surpris de la facilité avec laquelle les sujets s’enchaînent.

On repart optimiste, le réseautage, c’est fait pour nous.

Puis, rien. Pas de contacts, de nouvelles recommandations.

Une fois, deux fois, trois fois, et puis, le networking, on en a marre de déjeuner.

Un entretien réseau, c’est parler de nos actualités et pas seulement.

C’est aussi demander.

Demander à l’autre comment on peut l’aider à atteindre ses objectifs.

Cela se traduit pas une mise en relation, une recommandation ou simplement un article échangé.

Et c’est surtout faire une demande précise, claire et réalisable.  

Un client idéal décrit précisément, c’est mieux que « je cherche des clients »

J’aime la liste de cibles, cela permet à l’attention de votre interlocuteur de se fixer sur quelque chose de précis.

On cherche des clients, mais, pas seulement.

Un avocat, un prestataire ? Le réseau, c’est l’endroit idéal pour créer sa short list de contacts testés et éprouvés.

Comment faire pour avancer ?

Un peu de préparation !

Votre actualité résumée et votre demande.

L’objectif est de donner envie, de susciter l’enthousiasme pas de faire pitié !

Alors, on fonce !

Networking et entrepreneur, place à l’action

Cartographier votre réseau, préparer votre actualité, votre demande, c’est un début.

Et ensuite ?

Entretenir votre réseau, c’est semer et récolter tous les jours.

Que choisir ? Voici 10 actions pour tisser des liens durables avec vos contacts.

Le réseau, c’est une attitude, une façon de vivre.

Vous avez envie de vous lancer, vous aimeriez être guidé, et aussi partager vos premiers pas avec d’autres entrepreneurs, rejoignez ma Masterclasse.

Envie d’être coaché·e pour réseauter et trouver des clients ?

Participez à ma masterclasse et devenez un·e As du réseautage !

Partager l'article :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Profil-frédérique Genicot

A propos de l'auteure

Economiste de formation, ex-cadre dirigeante avant de devenir entrepreneure, j’accompagne depuis 2006 des dirigeants de PME et des indépendants dans l’acquisition de nouveaux clients. 


En 2019, je signe mon premier livre “Adieu salariat Bonjour la liberté” aux éditions Eyrolles.

Merci,

Vos informations ont bien été enregistrées.

Un mail récapitulatif vient de vous être automatiquement adressé.

Je reprendrai rapidement contact avec vous pour convenir d'un rendez-vous.

Afin de préparer votre 1ère séance de coaching, merci de répondre à ces quelques questions indispensables.